La Biomasse

 

Ce terme désigne toute matière d’origine organique. En énergie, la biomasse regroupe l’ensemble des matières organiques pouvant devenir des sources d’énergie.

La valorisation de la biomasse peut se faire sous différentes formes : par combustion (chauffage de bâtiment ou d’eau chaude), par méthanisation (obtention de biogaz pouvant être utilisé pour produire de la chaleur, de l’électricité, ou bien pour faire rouler des véhicules). La biomasse peut également être valorisée à travers un retour à la terre, à travers le processus de compostage.

On traitera ici le « bois-énergie » et le « biogaz ».

 

  • Bois énergie

Le « bois énergie » est la troisième source d’énergie française et la plus utilisée par les particuliers (6 millions d’usagers domestiques).

 Longtemps considéré comme un mode de chauffage d’appoint, le secteur du bois énergie connaît aujourd’hui un essor très important.

Il existe deux sources principales d’approvisionnement en bois énergie :
 la valorisation énergétique des produits forestiers (arbres, branchages, petits bois, etc…)
 la valorisation énergétique des sous produits d’origine industrielles considérés auparavant comme des déchets (écorces, sciures, etc…).

Le bois énergie peut être utilisé pour produire de la chaleur dans les maisons, les logements collectifs, bâtiments tertiaires, mais également dans les réseaux de chaleur.

 

Schéma représentatif

Source: Wikipédia

 

  • Biogaz

Le biogaz est un gaz combustible, un mélange en moyenne de méthane (CH4) à 65% et de CO2 à 35%. C’est une énergie renouvelable issue de la biomasse et provenant de la décomposition de matières organiques, en l’absence d’oxygène (réaction anaérobie).

L’énergie est produite dans les lieux de stockage des déchets organiques, totalement ou partiellement privés d’aération : décharges d’ordures ménagères, stations d’épuration des eaux et digesteurs à fermentation de déchets organiques (déchets ménagers, effluents agricoles, effluents des industries agro-alimentaires et papeteries …)
Ce gaz peut être utilisé de différentes façons :

- production de chaleur (combustion dans une chaudière),
– production d’électricité (à l’aide d’une génératrice électrique),

- carburant pour les véhicules.

 

En France, on estime que le biogaz valorisable pourrait représenter entre 10 et 20% de notre consommation de gaz naturel. La quantité valorisée actuellement est seulement de 0,5% (www.aere-asso.com)

 

Fonctionnement du processus de biogaz

Source : Methaneva

Lien vidéo
http://www.ina.fr/video/3783379001024